Acupression

Écrit par les experts Ooreka

L'acupuncture s'appuie sur les fondements de la médecine traditionnelle chinoise, dont :

  • les 5 éléments et leurs interactions ;
  • un équilibre entre le Yin et le Yang,
  • l'utilisation des méridiens et points d'acupuncture.

Ils ne sont pas les seuls à utiliser ces fondements dans leurs soins. D'autres techniques utilisent les méridiens et le rééquilibrage énergétique : il s'agit des méthodes d'acupression.

Les techniques d'acupression

Parmi les techniques qui se rapprochant de l'acupuncture, on trouvera :

Acupression, les points communs

Toutes ces techniques utilisent des points particuliers qui s'échelonnent le long des méridiens.

La stimulation de ces points entraîne, par résonance, une amélioration dans le fonctionnement de l'organe (ou du viscère, ou du méridien) concerné, et ce :

  • qu'ils soient points d'acupuncture ou points réflexes ;
  • qu'on y pose des aiguilles, (acupuncture, auriculothérapie) ;
  • que l'on y appuie les pouces, (shiatsu, acupressure, Jin Shin Jyutsu) ;
  • ou que l'on procède par massage (réflexologie).

Spécificités des techniques d'acupression

Même si les bases sont similaires car s'appuyant sur la MTC, il faut à chaque spécialité une formation adaptée en fonction du soins dispensés. Ainsi, vous ne pourrez pas aller voir un réflexologue pour un soin de Jin Shin Jyutsu.

D'autre part, il existe des risques et certains patients peuvent se voir, dans certains cas, refuser un soin.

Une fois que l'on a su prendre les précautions qui s'imposent, on peut profiter pleinement de ces soins qui apportent un regain d'énergie dans tout le corps, un mieux-être, et une meilleure forme, tant morale que physique.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !