Dépression et acupuncture

Écrit par les experts Ooreka

L'acupuncture est une technique thérapeutique qui utilise notamment les aiguilles, comme outil, sur les points d'acupuncture et permet de rétablir ou de maintenir un équilibre énergétique garant d'une bonne santé.

Elle a une utilité pour les troubles comme la migraine, les troubles du sommeil, l'anxiété ou encore le stress. Il est également possible de traiter la dépression par l'acupuncture.

La dépression : un état à prendre très au sérieux

La dépression, qu'il ne faut pas confondre avec un état de tristesse passagère, est une maladie à prendre très au sérieux.

La dépression se guérit très bien mais les résultats peuvent mettre plus ou moins longtemps à se manifester. Tous les cas de dépression nécessitent une prise en charge médicale :

  • un suivi médical est nécessaire et, parfois, la prise de médicaments (antidépresseurs notamment) ;
  • parfois, on recommande de compléter par une psychanalyse.

Acupuncture et dépression : comment naît une dépression ?

Il y a toujours un élément déclencheur majeur. Tout le monde ne réagit pas de la même façon face aux coups du sort. Pour certains, certains problèmes cumulés vont représenter un trop-plein, alors que pour d'autres, un seul élément peut provoquer la dépression.

Parmi les éléments qui peuvent causer une dépression, on peut citer (liste non-exhaustive) :

  • le décès ou la maladie d'un proche ;
  • une séparation (divorce) ;
  • un problème avec un enfant ;
  • un licenciement, une ruine financière ;
  • une catastrophe naturelle dont la personne est victime ;
  • le harcèlement de la part d'un tiers, etc.

Franchir le premier pas vers la guérison, c'est déjà en parler et envisager une thérapie.

La séance d'acupuncture et la dépression

Préalable obligatoire : le médecin traitant

La dépression est obligatoirement du ressort du médecin traitant avant toute autre thérapie. D'autre part, il est recommandé, outre le traitement médicamenteux qui sera prescrit, de suivre une thérapie comme une psychanalyse.

Utilité complémentaire de la séance d'acupuncture

Il est important de réguler dans l'organisme les énergies bloquées : de ce point de vue, le traitement d'acupuncture peut libérer l'organisme des énergies stagnantes liées aux effets secondaires des médicaments qui sont consommés dans le cadre du processus de soin médical.

Dans le processus de guérison, l'acupuncture apportera indéniablement un état de bien-être qui fait souvent défaut au dépressif. En outre, l'acupuncture va aider le dépressif à retrouver :

  • un meilleur sommeil ;
  • une meilleure qualité de concentration, plus d'énergie ;
  • un meilleur appétit.

Déroulement de la séance

Grâce à un premier contact avec votre médecin-acupuncteur, celui-ci va diagnostiquer ce qui ne va pas et élaborer un programme de séances, pour traiter le symptôme et la cause.

Selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise, tout problème physique trouve écho dans un mauvais Qi (énergie vitale), causé par un flux énergétique ne circulant pas correctement, stagnant, ou étant bloqué à certains endroits.

La séance dépendra de chaque cas particulier :

  • Durée des séances : 20 à 30 minutes en moyenne.
  • Fréquence des séances : variable.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
JA
judith arequion

formatrice en massage bien-être | espace renaitre, paris strasbourg

Expert

iC
isabelle colleau

psychopraticienne, educatrice de la santé | isabelle colleau

Expert

gabriel choukroun

ostéopathe d.o. - ostéopathie émotionnelle | osteomind consult

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !