Sommaire

 

Le Jin Shin Jyutu (JSJ) appartient, comme l'acupressure, le shiatsu ou encore la réflexologie, aux techniques, autres que l'acupuncture, qui visent le rééquilibrage énergétique.

Bien que née au Japon, cette thérapie s'appuie sur les mêmes principes que la médecine traditionnelle chinoise et utilise des points bien précis situés le long des méridiens du corps.

Lire l'article Ooreka

Le Jin Shin Jyutsu en bref

Le Jin Shin Jyutsu : définition et Histoire

Le Jin Shin Jyutsu est une pratique thérapeutique dont le but est d'harmoniser l'énergie vitale du corps par le toucher.

Née au Japon il y a des millénaires, on suppose que les premiers fondements furent découverts bien avant Bouddha, puis redécouverts par un certain Jirô Murai en 1900. Ce dernier, lors d'une rencontre avec Mary Burmeister, décida de lui enseigner cette thérapie afin qu'elle puisse continuer à être diffusée après sa mort.

Ainsi, il forma Mary Burmeister pendant 12 ans, puis mourut.

Lire l'article Ooreka

Les principes de base du Jin Shin Jyutsu

Le JSJ considère que chaque corps dispose de :

  • 26 verrous de « sauvegarde » : ces 26 verrous correspondent à des points placés sur des circuits énergétiques.
  • 3 « flux énergétiques ».
  • 12 « flux d'organes ».
  • 6 « profondeurs ».

Comme l'acupuncture, le JSJ utilise l'énergie du corps :

  • Une énergie qui fait défaut quelque part est bloquée ailleurs ou ne circule pas correctement, ce qui entraîne la maladie.
  • C'est également une technique qui utilise des points par pression légère des doigts, la digitopressure.
  • Le principe est donc identique au shiatsu ou à la réflexologie.

Apprendre le Jin Shin Jyutsu

S'il est possible de se former seul à cet art ancestral avec un ouvrage comme celui de Mary Burmeister et Tom Monte, « Jin Shin Jyutus, L'art de revitaliser et d'harmoniser le corps , les émotions et le mental par le toucher » (Éditions Jouvence), il est cependant nécessaire de suivre une formation certifiante en Jin Shin Jyutsu pour devenir thérapeute et ouvrir son cabinet.

Jin Shin Jyutsu : indications thérapeutiques et séances

Soigner le physique et l'émotionnel

Le Jin Shin Jyutsu est une pratique thérapeutique qui permet de traiter un certain nombre de troubles physiques ou psychologiques.

Le Jin Shin Jyutsu pourra vous aider efficacement dans les pathologies suivantes :

  • traitement des douleurs en général : notamment, douleurs musculaires et articulaires, douleurs lombaires et névralgiques (dos), ainsi que les douleurs de la tête (céphalées, migraines) ;
  • troubles psychologiques et nerveux : notamment anxiété, stress, dépression ;
  • troubles du sommeil ;
  • problèmes cutanés ;
  • problèmes digestifs ;
  • problèmes respiratoires.
Lire l'article Ooreka

Déroulement d'une séance de Jin Shin Jyutsu

Les praticiens ont généralement un premier entretien avec le patient, qui consiste à :

  • connaître les attentes du patient et ses besoins ;
  • faire un bilan de santé et connaître les éventuels traitements en cours ;
  • déterminer le nombre de séances nécessaires.

Une séance est souvent suffisante pour un problème donné, puisqu'elle permet de « déverrouiller » les points où l'énergie est bloquée. Cependant, le patient se sent souvent tellement bien après une séance qu'il éprouvera le besoin d'en faire d'autres pour traiter d'autres problèmes.

Prix d'une séance de Jin Shin Jyutsu

Il faut compter environ 1 h à 1h30 par séance, et le prix oscille entre 50 et 60 euros.

Lire l'article Ooreka