Moxibustion

Écrit par les experts Ooreka

Si l'acupuncture utilise principalement des aiguilles, cela n'est pas son principal outil. Ainsi, l'électrostimulation et la moxibustion sont d'autres formes de soins que l'on peut rencontrer et qui ont chacune leurs particularités.

La moxibustion utilise les moxas et pour la stimulation des points énergétiques par la chaleur. Voici dans quels cas l'utiliser et comment se servir des moxas.

La moxibustion, définition et principes

Appartenant au domaine de la médecine traditionnelle chinoise, la moxibustion est une technique qui consiste à émettre de la chaleur sur des points d'acupuncture précis en fonction des soins que l'on souhaite apporter au patient.

L'acupuncteur va, dans le cas de la moxibustion, utiliser des moxas qui vont chauffer les points d'énergie, plutôt que des aiguilles.

Bon à savoir : il est également possible de combiner un soin en utiliser conjointement des aiguilles et des moxas.

Les types de moxas et leur mode d'utilisation

Moxas traditionnels

Le moxa traditionnel est composé d'armoise (plante) séchée et broyée. Le terme « moxa » vient d'ailleurs du japonais « Mogusa » qui désigne cette plante.

Les moxas que l'on utilise en acupuncture peuvent se présenter sous différentes formes :

  • moxas sous forme de cônes ;
  • moxas sous forme de bâtonnets ;
  • moxas sous forme de boulettes.

Substituts

À côté de ces moxas « naturels » et traditionnels, on trouve aujourd'hui d'autres appareils ayant les mêmes effets :

  • Les lampes chauffantes électromagnétiques ;
  • Les moxateurs électriques.

Ces appareils ont l'avantage de ne diffuser aucune fumée ni odeur, contrairement au moxa traditionnel qui, sous l'effet de la combustion, occasionne une fumée et une odeur qui peuvent paraître gênants chez les patients les plus sensibles.

Indications et contre-indications thérapeutiques de la moxibustion

Effets bénéfiques

La moxibustion donne de très bons résultats sur diverses pathologies, notamment :

  • les problèmes articulaires : arthrose, rhumatismes ;
  • les problèmes musculaires : tendinites, etc. ;
  • les problèmes digestifs ;
  • les cas d'anémie.

Dangers potentiels

Soyez prudent lorsque vous faites appel à la moxibustion :

  • La moxibustion ne doit être effectuée que par un acupuncteur spécialisé, ayant une formation approfondie sur les points énergétiques, une formation d'acupuncteur et une bonne connaissance de la médecine traditionnelle chinoise.
  • Évitez toute tentative d'auto-traitement :
    • Les appareils de moxibustion électrique, mais aussi les moxas, peuvent s'acheter facilement dans des magasins spécialisés ou sur internet, et l'on peut être tenté de faire sa séance de moxibustion chez soi.
    • Or, l'accessibilité de ces appareils peut entraîner des débordements, que ce soit en stimulant ses points d'acupuncture sans connaissance approfondie de ceux-ci, ou en chauffant trop longtemps un point particulier.
    • Cette mauvaise utilisation peut en effet occasionner des dommages pour la santé : brûlures, hématomes, enflures de la peau...

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
SD
safia djoumi

aromathérapeute holistique et coach en nutrition

Expert

erick dietrich

docteur en médecine, sexologue, psychothérapeute | centre de formation en thérapies et coaching

Expert

claude andurand

hypnothérapeute, thérapie brève, orienté solutions | cabinet de psychothérapie

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !