Réflexologie et acupression

Écrit par les experts Ooreka

La réflexologie appartient, comme l'acupressure, le shiatsu et le Jin Shin Jyutsu, aux techniques d'acupression qui utilisent les méridiens et le rééquilibrage énergétique.

Elle s'appuie également sur la médecine traditionnelle chinoise et utilise des points bien précis situés le long des méridiens du corps.

La réflexologie, une forme d'acupression

La réflexologie : définition

La réflexologie est une stimulation des points réflexes d'une partie du corps, permettant de rétablir l'énergie dans tel ou tel organe ou viscère. En stimulant le point, on stimule l'organe concerné.

On parle de :

  • réflexologie plantaire (lorsque l'on utilise spécifiquement les points réflexes du pieds)
  • réflexologie palmaire (lorsque l'on utilise spécifiquement les points réflexes des mains),

La réflexologie appartient au domaine des médecines non-conventionnelles et elle est considérée comme une médecine douce.

Comme l'acupuncture, elle utilise aussi l'énergie du corps : une énergie qui fait défaut quelque part, est bloquée ailleurs ou ne circule pas correctement entraîne la maladie.

Le principe est donc identique au shiatsu ou au Jin Shin Jyutsu. Toutes ces techniques utilisent la circulation énergétique et tirent leur enseignement de la médecine traditionnelle chinoise.

Le réflexologue

La séance est menée par un professionnel : le réflexologue Même pour ce type de thérapie, il est important de s'adresser à un professionnel certifié. En effet, la pratique de la réflexologie nécessite de bien connaître les points d'acupression et les fondements de la médecine traditionnelle chinoise.

Important : une pression erronée sur un point peut entraîner un problème sur un organe qui, à l'origine, fonctionnait parfaitement. Il faut donc aussi se fier au bouche-à-oreille.

Le réflexologue que l'on consulte pour la première fois commence par un entretien préalable avec son patient, qui sert à déterminer :

  • les attentes du patient ;
  • les problèmes organiques qu'il souhaite solutionner ;
  • les éventuels autres traitements en cours...

Champ d'action de la réflexologie

La réflexologie permet d'apporter un certain confort et d'aider en parallèle d'un autre traitement (sauf cas d'interaction possible) mais elle ne dispense nullement de prendre l'avis d'un médecin traitant au préalable.

On reconnaît l'apport de la réflexologie dans les troubles « fonctionnels » de certains organes. Cela dit, dès lors qu'il y a lésion, on parle de troubles « lésionnels », pour lesquels seul le médecin peut intervenir.

Outils d'acupression

Les outils peuvent varier selon le type de soin :

  • aiguilles en soin d'acupuncture (sur les mains, les pieds, les oreilles) ;
  • massage des zones réflexes en réflexologie ;
  • pression de ces zones en digitopuncture (shiatsu).

Les indications de la réflexologie

La réflexologie est indiquée pour soigner certains troubles. Elle permet  :

  • d'accéder à une meilleure qualité de sommeil ;
  • de faire face plus facilement au stress ;
  • un meilleur fonctionnement des organes : foie, intestins, estomac, poumons ;
  • de faciliter la circulation sanguine,
  • de favoriser le traitement des troubles hormonaux ou urinaires.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
MD
marianne durieux

hypnose holistique et humaniste

Expert

emma rahari

psychologue | ecoute active, approche humaniste

Expert

JA
judith arequion

formatrice en massage bien-être | espace renaitre, paris strasbourg

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !